Les Syndicats des Travailleurs de Coca-Cola et Pepsi Cola en Afrique renforcent leur collaboration contre le travail précaire

Des syndicalistes de Coca-Cola et Pepsi Cola en provenance du Kenya de l'Afrique du Sud, du Ghana, du Malawi, du Mozambique, du Bénin, du Niger, du Nigeria, de la Zambie, du Togo, de la  Tanzanie, de la Tunisie et du Maroc se sont rencontrés les 8 et 9 Décembre à Accra après la Conférence Régionale de l'UITA pour discuter de leur situation organisationnelle actuelle dans les deux compagnies et d'échanger les expériences, les succès et les plans futurs dans leur travail syndical dans ces deux géantes compagnies de boisson qui opèrent en Afrique.

C'est pour  la première fois que les syndicalistes des deux compagnies dans l'ensemble de l'Afrique se retrouvent au cours d'un atelier. Le Secrétaire Général de l'UITA le camarade Ron Oswald s'est adressé aux participants et a présenté une communication sur le stratégie de l'UITA pour ce qui est des Transnationales et a particulièrement expliqué l'histoire, le présent et le future du travail que l'UITA fait par rapport à la compagnie coca-cola

Les participants ont apprécié son  intervention et féliciter les succès obtenus à travers le processus des négociations d'Atlanta. A la suite de quoi les participants ont posé des questions et partager leurs souhaits, la meilleure façon d'intégrer le travail des membres africains dans le travail du Secrétariat de l'UITA pour ce qui est de Coca-Cola et Pepsi-Cola. Que ce soit en plénière ou dans les travaux de groupe les participants ont eu la chance d'échanger des informations et des expériences au sujet de leurs luttes en cours et les initiatives de recrutement, de mobilisation et des cibles. Ils ont appréciés les autres recommandations sur des sujets tels que la lutte contre le travail précaire et l'organisation des travailleurs précaires et sous traités.
 
Le sujet majeur de la conférence de Coca-cola et Pepsi-Cola était de savoir comment combiner la lute contre le travail précaire. Les rapports pays ont montré qu'il y a une utilisation massive du travail précaire sous différentes formes que ce soit à travers les agences de placement ou dans le recrutement de travailleurs journaliers. Dans certaines localités la sous traitance dans les chaines de production est plus importante que le travail permanent, tendance qui va croissante et qui va contribuer à la perte des droits et conditions acquis pour l'ensemble de la classe ouvrière. Les syndicats ont déclaré qu'ils trouvent difficile de laisser leur existence dépendre de telles conditions de travail

Les représentants syndicaux ont partagé  les informations sur les différentes conditions de travail et on fait des comparaisons et sont mis d'accord pour élaborer un cahier de doléances communes en vue de la standardisation des conditions de travail dans les deux compagnies que sont Coca-Cola et Pepsi-Cola

Les délégués ont intensément discuté des stratégies pour éliminer la sous traitance et ont unanimement approuvé le projet pour les objectifs, les activités futures et la coordination pour le travail de l'UITA en Afrique pour ce qui est de coca-cola et Pepsi cola 

Les participants sont tombés d'accord pour les actions communes dont ils auraient besoin pour une bonne coordination et une bonne communication. Pour se faire, 2 participants se sont portés volontaires pour faciliter la communication entre les affiliés qui organisent les travailleurs dans la même sous région. Getrude Zacharia de TUICO, Tanzanie s'est choisie elle même pour aider la coordination dans la région au sud de l'Afrique et le camarade Houcine Krimi de la FGAT, Tunisie pour la région Afrique du Nord ensemble avec le coordonnateur régional de Coca-Cola et PepsiCo Siméon Dossou.

Le site web de l'UITA pour les travailleurs de Coca-Cola (www.iuf.org/ccww) et de PepsiCo (www.iuf.org/pepsico) ont été présentés comme un outil pour échanger les informations et apprendre au sujet du développement qui s'opère au niveau des syndicats et des compagnies dans les différentes régions et pays. Les participants qui ne s'étaient pas encore enregistrés sur les deux sites ont été encourage à la faire en vue de devenir membres et ainsi partager les informations relatives à au travail et activités de leur syndicat.

A la fin de conférence les participants ont pris l'engagement de travailler plus étroitement et avec l'appui de la coordination de faire face aux sérieux défis qui est le leur actuellement dans les opérations de Coca-cola et Pepsi cola. Ils ont accepté que le lutte demande des actions syndicales communes.


 

Fichier attachéTaille
DSC07714.JPG155.45 Ko
05 Proposition provisoire objectifs.pdf54.37 Ko

Choose your language:

Login

Fight outsourcing and job destruction!