Philippines: les tentatives pour enlever les banderoles, Le dénie du droit à la liberté d’expression a échoué

Des
actions de protestation
contre la perte du droit à la
négociation des salaires et
à la sécurité des emplois
continuent à travers les Philippines.
Dans la ville méridionale de Davao Coca-Cola a réagi
aux
protestations en attaquant le
droit à la liberté d'expression. La
direction de Coca-Cola a demandé au
ministère des Travaux publics et des
routes
d’enlever les banderoles de protestation du syndicat de tous les espaces publics. Comme à Atlanta, la direction locale a
pensé que les manifestations vont
tout simplement disparaître (avec
les droits des travailleurs). Mais
quelques jours après les banderoles
aient été enlevées, elles
sont de nouveau apparues sur les
routes
et autres places publiques Ceci a été possible suite
à
une réunion entre le syndicat,
SAMACOKE et le maire de la ville de Davao qui soutient le droit du
syndicat
à la liberté d'expression.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Samahan ng
mga Manggagawa sa le syndicat de  Coca-Cola (SAMACOKE) réalisant  de nouvelles banderoles après que le ministère
des travaux publics et des routes les aient enlevées  à la demande de la direction de coca-cola

 

Choose your language:

Login

Fight outsourcing and job destruction!