IUF logo; clicking here returns you to the home page.
UITA
Unit les travailleurs de l'agriculture, de l'agroalimentaire et de l'hôtellerie du monde entier


Toujours emprisonné, le président Nejati du syndicat du sucre en Iran fait face à de nouvelles peines

Inséré sur le site web de l'UITA le 15-Feb-2010

Envoyer cet article à une connaissance.

photo



Alors que quatre leaders du syndicat indépendant des travailleurs de Haft Tapeh en Iran ont maintenant été libérés, le président Ali Nejati est toujours en prison et pourrait y passer deux années supplémentaires, sous des accusations d’avoir « mis en danger la sécurité nationale ». L’agent de communications du syndicat, Reza Rakhshan, attend toujours sa sentence suite à sa condamnation l’an dernier sous des accusations similaires.


Nejati purge actuellement une peine d’un an de prison et pourrait être condamné à une peine supplémentaire d’une année ou plus.

Gorban Alipour et Mohammad Heidari ont été libérés après avoir purgé une partie ou la totalité de leur peine; Jali Ahmadi et Feridun Nikfar ont été mis en liberté conditionnelle après avoir purgé une partie de leur peine.

Rien n’a changé à Haft Tapeh, où les travailleurs ont dû avoir recours à des débrayages spontanés à plusieurs reprises depuis l’emprisonnement de leurs dirigeants afin d’obtenir le versement de leurs salaires.

La campagne pour les travailleurs de Haft Tapeh se poursuivra jusqu’à ce que :

CLIQUEZ ICI pour envoyer un message aux autorités politiques et judicaires de l’Iran. Votre message sera transmis aux travailleurs de Haft Tapeh.