PepsiCrush logo.

Deutsch | English | Español | Français | Skandinaviska





Cliquez ici pour envoyer un message à PepsiCo !




Téléchargez le dépliant de la campagne PepsiCrush



Qu’est-ce que PEPSICRUSH?

Le géant mondial des snacks et des boissons PepsiCo est un multirécidiviste des violations des droits humains

« Dans le cas de PepsiCo, on constate un schéma systématique – PepsiCo semble incapable de remédier aux violations des droits humains, que ce soit dans ses opérations ou celles de ses fournisseurs. Ou alors, la société n’en a simplement rien à faire ».

Ron Oswald, secrétaire général de l’UITA

La société se targue d’adhérer à des normes élevées de droits humains, mais viole constamment le droit des travailleurs/euses à former un syndicat et à négocier collectivement – un droit humain fondamental.

La direction de l’usine Frito-Lay de Lahore, Pakistan, a réagi à la formation et à l’enregistrement officiel d’un syndicat comptant 650 membres en harcelant et en transférant les responsables syndicaux et en cherchant à violer les droits de négociation collective du syndicat en créant un syndicat fictif. La direction a imposé des sanctions disciplinaires aux responsables syndicaux sous des prétextes fallacieux et a transféré le président du syndicat vers un autre site pour l’empêcher d’avoir des contacts avec les membres. La direction exerce également des pressions sur les membres pour qu’ils quittent le syndicat.

Le modèle pour les attaques contre les droits au Pakistan a auparavant été testé au Guatemala. Le 28 avril 2015, les travailleurs/euses de l’usine de snacks de PepsiCo à Guatemala City avaient officiellement enregistré leur syndicat, SITRAFRITOLAY, avec près de 900 membres sur les 1300 travailleurs/euses employés/es à l’usine. En juin 2015, la société a bafoué leur droit de négociation collective en signant un accord de trois ans avec une petite organisation mise en place par la direction. Tant la direction que le syndicat jaune proposent des incitatifs financiers aux travailleurs/euses pour qu’ils/elles quittent SITRAFRITOLAY.

Depuis 2013, les membres de l’UITA soutiennent un groupe de travailleurs courageux, employés dans un entrepôt au Bengale occidental, Inde, qui ont perdu leur emploi parce qu’ils ont tenus à exercer leur droit à former un syndicat. La société qui les a licenciés, Radhakrishna Foodland Pvt. Ltd (RKFL), gère un entrepôt sous contrat exclusif avec PepsiCo.

L’UITA a appelé PepsiCo à faire usage de sa relation avec son fournisseur pour obtenir la réintégration des travailleurs dans des conditions qui garantissent leurs droits à l’avenir, ce que PepsiCo refuse de faire.

Au Guatemala et au Pakistan, la direction de PepsiCo foule aux pieds les droits humains. Le refus de PepsiCo de reconnaître et de corriger les violations continues des droits humains de la part de son fournisseur au Bengale-occidental rend la société complice de ces nouveaux abus.

STOP PEPSICRUSH ! est la campagne syndicale internationale en soutien des droits syndicaux des travailleurs/euses de PepsiCo et de l’entrepôt de RKFL en Inde.

Demandez à PepsiCo de cesser de mépriser les droits humains – Cliquez ici pour envoyer un message à la société !

PepsiCo Nouvelles

Les syndicats demandent à PepsiCo de mettre fin aux violations des droits en Inde et au Pakistan ! 20-09-2016

PepsiComeetingwebPepsiCo est complice de la violation des droits d’un groupe de travailleurs courageux d’un entrepôt en Inde qui ont formé un syndicat et qui ont été licenciés en conséquence. Alors que les travailleurs injustement licenciés par le fournisseur de PepsiCo, sous contrat exclusif avec la société, continuent à se battre pour leurs droits, le syndicat des travailleurs/euses PepsiCo récemment formé au Pakistan lutte contre le transfert forcé, le harcèlement et l’intimidation des responsables syndicaux et contre la tentative faite par la société d’enregistrer un syndicat national fictif.
[read more]

PepsiCo réagit à la formation d’un nouveau syndicat au Pakistan en attaquant les droits 12-09-2016

pepsipakistan2La direction de l’usine Frito-Lay de Lahore, Pakistan, a réagi à la formation et à l’enregistrement officiel d’un syndicat comptant 650 membres en harcelant et en transférant les responsables syndicaux et en cherchant à violer les droits de négociation collective du syndicat en créant un syndicat fictif.
CLIQUEZ ICI POUR ENVOYER UN MESSAGE À PEPSICO !

[read more]

PepsiCo est complice des violations persistantes des droits humains chez son fournisseur en Inde 28-04-2016

995Le géant mondial des boissons et des collations PepsiCo est complice des violations persistantes des droits humains commises par son fournisseur dans l’État indien du Bengale occidental. Depuis 2013, les membres de l’UITA soutiennent un groupe de travailleurs courageux qui ont perdu leur emploi parce qu’ils ont tenus à exercer leur droit à former un syndicat. La société qui les a licenciés, Radhakrishna Foodland Pvt. Ltd (RKFL), gère des entrepôts sous contrat exclusif avec PepsiCo. STOP À LA COMPLICITÉ DE PEPSICO ! CLIQUEZ ICI POUR ENVOYER UN MESSAGE À PEPSICO !

[read more]

Les affiliées de l’UITA du monde entier disent STOP à la PepsiPression ! 04-12-2015

image_0

Le mouvement syndical en Inde et à l’étranger continue à renforcer son soutien à la lutte des travailleurs d’entrepôts au Bengale occidental, Inde, sous contrat exclusif avec PepsiCo, licenciés pour avoir formé un syndicat en 2013.


[read more]

PepsiCo : « les pratiques antisyndicales portent préjudice à l’avenir de nos enfants ! » 06-11-2015

Satyajit2Satyajit Debnath, père d’un jeune enfant, rêvait de pouvoir construire une maison en dur pour remplacer la cabane de bambou dans laquelle il vit avec sa famille. Il économisait dans ce but lorsqu’il était employé dans un entrepôt sous contrat exclusif avec PepsiCo, mais il a été licencié pour avoir défendu ses droits en tant que travailleur. Aujourd’hui, il se demande avec inquiétude si la cabane précaire dans laquelle ils vivent résistera aux prochaines pluies de mousson. ENVOYEZ UN MESSAGE A PEPSICO
[read more]

Orgie de rachat d’actions par PepsiCo tandis que la famille d’un travailleur licencié souffre de la faim 27-10-2015

DilipDilip Naskar, un ancien travailleur des entrepôts, a été licencié deux fois pour avoir défendu ses droits et ceux de ses collègues de travail. La première fois, alors qu’il était employé dans un entrepôt au Bengale occidental, Inde, sous contrat exclusif avec Pepsico, Dilip faisait partie des 162 travailleurs licenciés en 2013 pour avoir formé un syndicat. Il a fini par retrouver un emploi dans une usine proche, mais a été à nouveau licencié après un mois lorsque son patron a découvert ses antécédents de syndicaliste déterminé. CLIQUEZ ICI POUR ENVOYER UN MESSAGE À PEPSICO.



[read more]

PepsiPression – le géant mondial des collations et des boissons PepsiCo viole les droits de travailleurs employés dans des entrepôts en Inde 09-10-2015

pepsisqueezebanner Le géant mondial des collations et des boissons PepsiCo viole les droits d’un groupe de travailleurs courageux qui ont formé un syndicat dans l’État indien du Bengale occidental et qui ont été licenciés pour cette raison. CLIQUEZ ICI POUR ENVOYER UN MESSAGE A PEPSICO!


[read more]

Au Pakistan, en Corée, en Indonésie et aux Philippines, les manifestations du 1er Mai mettent en relief la campagne de l’UITA contre PepsiCo 07-05-2014

Karachi3 Les affiliées de l’UITA au Pakistan, en Corée, en Indonésie et aux Philippines ont marqué par leurs actions et manifestations du 1er Mai leur solidarité avec les travailleurs/euses du dépôt PepsiCo en Inde, en conflit avec leur direction.
[read more]



[More]