Home

Accord UITA-Danone sur la limitation des formes précaires de l'emploi

16 March 2016 News
Version imprimable

L’UITA et la transnationale française de produits alimentaires Danone ont signé un Accord novateur sur l’Emploi Durable et l’Accès aux Droits, basé sur un engagement commun à promouvoir  « l’emploi permanent direct, en tant que fondation essentielle d’une entreprise durable, ancrée dans le respect des droits humains ».

Par cet accord, Danone et l’UITA ont établi un cadre pour réaliser des progrès continus en vue de limiter ou de réduire les formes précaires de l’emploi par le biais d’un processus de suivi et de négociation.

L’accord affirme le rôle essentiel que joue l’emploi permanent direct pour maintenir la performance de l’entreprise et pour la réputation de Danone, sur les lieux de travail et au-delà, basées sur le respect des droits humains. Il précise sous quelles formes « les contrats à durée déterminée et les relations de travail externalisées peuvent avoir pour effet de priver les travailleurs/euses des protections et des droits qui leur sont dus » et vise à s’assurer que les emplois avec des contrats à durée déterminée seront limités à des circonstances où de tels emplois seront définis comme étant uniquement temporaires et non récurrents. Les directions locales et les syndicats identifieront conjointement les circonstances dans lesquelles les emplois à durée déterminée et/ou l’externalisation des services peuvent être justifiés et acceptés par un commun accord et réexamineront périodiquement le recours aux emplois à durée déterminée et externalisés en vue de limiter de tels emplois.

Danone encouragera l’application de cet accord au sein des opérations dans lesquelles le groupe détient une participation minoritaire et au sein des fournisseurs du groupe Danone. L’UITA et Danone encourageront activement les directions et les syndicats locaux à participer au processus de mise en œuvre et suivront les progrès au moyen d’un examen régulier au niveau mondial.

« Les travailleurs/euses et leurs syndicats sont de plus en plus préoccupés par les multiples obstacles que posent les relations de travail à durée déterminée et externalisés à l’exercice effectif de leurs droits » a indiqué le secrétaire de l’UITA Ron Oswald. « Avec cet accord, l’UITA et Danone sont parvenus à établir un cadre et une base pratique pour négocier des solutions concrètes permettant de faciliter le plein accès des travailleurs/euses aux droits énoncés par les normes et conventions internationales. Nous attendons à présent avec impatience la mise en œuvre de cet accord ».