Home

MISE À JOUR sur la manifestation des travailleurs/euses de TEKEL à Ankara

11 January 2010 Urgent Action
Version imprimable

Depuis le 15 décembre, les travailleurs/euses de l’ancien monopole d’État du tabac TEKEL, des membres de leurs familles et des supporters manifestent à Ankara par des températures proches du 0°, afin de protester contre une décision sans préavis du gouvernement de fermer leurs lieux de travail à la fin de janvier 2010.

La manifestation a débuté devant les bureaux de l’AKP (le parti politique au pouvoir), mais la police est intervenue le 16 décembre et a repoussé les manifestants/tes vers un parc voisin. Le lendemain, la police a érigé des barricades autour du parc et utilisé des canons à eau et des gaz lacrymogènes contre les manifestants/tes. La violence policière a connu une escalade et des matraques ont été utilisées contre les manifestants/tes, dont plusieurs ont dû être hospitalisés/es. Mustafa Türkel, président du syndicat affilié à l’UITA Tekgida-Is, qui représente les travailleurs/euses, et le secrétaire général de la confédération nationale Türk-Is ont été arrêtés avant d’être libérés en soirée.

La violence policière a suscité la réprobation au Parlement turc, mais le parti au pouvoir continue de refuser d’accéder aux demandes des travailleurs/euses,  qui exigent d’être reclassés/es dans des emplois équivalents avec tous leurs avantages sociaux, comme le prévoit la loi sur la privatisation.

Les manifestants/tes sont maintenant réunis/es devant le siège de la confédération syndicale nationale Türk-Is, tandis qu’une douzaine de travailleurs/euses ont entrepris un grève de la faim dans le parc (voir photo ci-dessous). Malgré les tentatives de la police d’empêcher d’autres autobus de travailleurs/euses de TEKEL d’entrer à Ankara, leur nombre augmente sans cesse. La ville d’Ankara a accepté de les loger dans des installations sportives et Tekgida-Is assure le transport et les repas.

Agissez maintenant!  -  CLIQUEZ ICI POUR ENVOYER UN MESSAGE DE TOUTE URGENCE AU GOUVERNEMENT DE LA TURQUIE!

Ces travailleurs/euses sont déterminés/es à poursuivre la lutte jusqu’à ce que le gouvernement accède à leurs demandes. Ils/elles ont besoin de votre soutien de toute urgence!