Home

Accor : gains syndicaux en Indonésie et au Canada

26 April 2016 News
Version imprimable

hotelworker

Le 18 avril, le syndicat de l’hôtel Ibis Tamarin de Djakarta, affilié à la fédération nationale de l’hôtellerie et de la restauration FSPM, a remporté un scrutin sur l’ouverture de négociations en vue d’une convention collective. Ce scrutin, dont étaient témoins des représentants du ministère indonésien de la Main d’œuvre et de la Transmigration, avait été demandé par la direction de l’hôtel pour tenter d’affaiblir le syndicat, une nouvelle tactique faisant suite à plusieurs tentatives pour démanteler le syndicat depuis sa création en 2012.

Le Local 75 de UNITE HERE à Toronto a finalement et pleinement établi son droit de négociation au Novotel North York. Dans le cadre de plusieurs décisions prises depuis décembre 2015, la Commission des relations de travail de l’Ontario (CRTO) a statué que la direction du Novotel North York avait contrevenu à la loi de la province en refusant de négocier avec le syndicat et en appliquant unilatéralement des modifications des salaires et des conditions de travail. La CRTO a également estimé que l’accord reconnaissant le syndicat, signé par le groupe Accor et le syndicat, était également valable pour Vrancor, une chaîne hôtelière locale qui a racheté l’établissement en 2015. Le syndicat et les travailleurs/euses ont à présent commencé à négocier la première convention collective au Novotel North York. Nombre d’entre eux/elles souhaitaient devenir membres du syndicat depuis 1998. Vrancor, à qui Accor a cédé deux hôtels de la région de Toronto, continue à refuser de se conformer aux normes en vigueur pour cette ville lors des négociations au Novotel North York.