Home

Solidarité de l’UITA, et mondiale, avec la grève générale de la KCTU en Corée du Sud

6 December 2016 News
Version imprimable

Les syndicats du monde entier ont fait part de leur solidarité avec la grève générale en Corée du Sud organisée par la confédération sud-coréenne des syndicats (KCTU) le 30 novembre, avec notamment un rassemblement à Genève de plus 100 syndicalistes membres d’organisations syndicales nationales et internationales. La KCTU demande que soit mis un terme à la répression antisyndicale et exige la démission immédiate de la présidente Park Guen-hye. Plus de 200.000 membres de la KCTU ont pris part à cette grève.

KoreaGenevarally30112016

Le secrétaire général de l’UITA Ron Oswald (centre) avec (de gauche à droite) Ambet Yuson, secrétaire général de l’IBB et Valter Sanches, secrétaire général de IndustriALL.

Des représentants/es des fédérations syndicales internationales basées à Genève et dans les environs – UITA, IBB, IndustriAll, ISP et UNI – se sont rassemblés/es devant les Nations unies et ont défilé jusqu’à la mission permanente à l’ONU de la Corée du Sud pour remettre une lettre conjointe en soutien de l’action de la KTCU, condamnant la répression en cours contre les syndicats et les droits démocratiques et demandant la libération de tous les syndicalistes emprisonnés. La mission, qui a refusé de rencontrer la délégation, a toutefois accepté de réceptionner la lettre. S’adressant au rassemblement aux côtés d’autres secrétaires généraux pour demander la fin de la répression, le secrétaire général de l’UITA Ron Oswald a rappelé le décès du militant paysan Baek Nam-gi et la nécessité de tenir les autorités responsables de leurs actions.

KCTUStrike2

Manifestation syndicale à Séoul