Home

Une délégation syndicale internationale à Bruxelles appelle l’UE à agir face aux violations des droits par Citra Mina aux Philippines

27 April 2017 News
Version imprimable

Des membres du syndicat des travailleurs/euses de Citra Mina SENTRO des Philippines se sont joints à une délégation syndicale internationale pour des entretiens avec la Direction générale du commerce de l’Union européenne à Bruxelles le 24 avril à propos des violations répétées des droits par Citra Mina et de la nécessité d’une action déterminée de l’UE pour garantir le respect des normes internationales en matière de droits humains dans l’ensemble de l’énorme industrie du thon des Philippines. La délégation était composée de représentants de l’UITA, de son organisation régionale européenne UITA-EFFAT et des syndicats des travailleurs/euses de l’alimentation belge (CCAS) et norvégien (NNN).

BrusselsCitraMina1

Dans le cadre du système de préférences généralisées (régime SPG+) de l’UE, les Philippines bénéficient d’un accès au marché européen en franchise de droits de douane sous réserve de respecter certaines normes dans les domaines du travail ou de l’environnement. La délégation syndicale a souligné les pratiques antisyndicales systématiques de Citra Mina, la suspension par le gouvernement actuel d’un décret du gouvernement précédent instaurant des mesures pour lutter contre les pires formes d’exploitation à bord des bateaux de pêche, et l’abandon par Citra Mina des équipages arrêtés pour pêche illégale dans les eaux territoriales indonésiennes.

Le jour suivant, la délégation de l’UITA a distribué des tracts à Seafood Expo à Bruxelles, le principal salon professionnel international annuel des produits de la pêche auquel participent Citra Mina et le gouvernement des Philippines.