Home

Les géants de la restauration rapide refusent de verser un salaire de subsistance à leurs employés/es en Allemagne

15 May 2017 Urgent Action
Version imprimable

1073Depuis octobre dernier, les travailleurs/euses allemands/es de la restauration rapide sont en conflit avec les employeurs au sujet d’une rémunération équitable et d’un salaire de subsistance. Lors des négociations collectives avec la fédération allemande des travailleurs/euses de l’alimentation NGG, les sociétés ont proposé une rémunération nettement inférieure à ce que le gouvernement allemand estime être le montant minimum nécessaire pour obtenir une retraite décente.

Depuis le début de l’année, plus de 1000 travailleurs/euses et partisans/es ont participé à des actions de protestation et à des grèves d’avertissement chez McDonald’s, Burger King, Starbucks, Pizza Hut et Autogrill. Les employeurs n’ont donné aucun signe sérieux de vouloir négocier un salaire de subsistance.

Ces travailleurs/euses méritent un revenu qui ne les condamne pas à la pauvreté, aujourd’hui et à la retraite.

Soutenez les travailleurs/euses allemands/es de la restauration rapide dans leur lutte pour une rémunération équitable - CLIQUEZ ICI POUR ENVOYER UN MESSAGE aux employeurs qui refusent de leur verser un salaire de subsistance !