Home

Philippines: grève imminente à l’hôtel de luxe Peninsula Manila en raison des violations récurrentes des droits

26 May 2017 Urgent Action
Version imprimable

PeninsulaJenny

Le syndicat des employés/es du Peninsula Manila, affilié à l’UITA, a déposé un préavis de grève concernant cet établissement haut de gamme en réponse aux attaques brutales de la direction sur les conditions de travail et les droits syndicaux fondamentaux. Le refus de la direction de négocier de bonne foi une nouvelle convention collective risque de provoquer un conflit social majeur, aggravant les tensions liées au harcèlement constant des responsables syndicaux et aux mesures disciplinaires prises à leur encontre. CLIQUEZ ICI POUR ENVOYER UN MESSAGE DE PROTESTATION À LA DIRECTION DE L’HÔTEL.

La direction refuse de réintégrer la dirigeante syndicale Jenny Marcos, licenciée l’an dernier pour sa participation à la campagne mondiale de l’UITA en faveur du personnel d’étage. En représailles, la direction a également temporairement suspendu deux autres responsables syndicaux. L’hôtel ne s’est pas conformé à l’ordre du gouvernement de convertir les emplois de centaines d’employés/es précaires en emplois permanents. La direction a également apporté son soutien à un syndicat jaune pour remettre en cause l’accréditation du syndicat comme représentant légal lors des négociations collectives. En dépit du fait que ce syndicat maison a été battu à plates coutures lors d’une élection inutile sur la représentation syndicale, la direction a cherché à apporter des modifications à la convention collective prévoyant des sanctions disciplinaires plus sévères et une nouvelle dégradation des conditions de travail.

Demandez à la direction du Peninsula Manila de réintégrer Jenny Marcos, de cesser de harceler les militants/es syndicaux/ales et de négocier de bonne foi avec le syndicat des employés/es du Peninsula Manila. CLIQUEZ ICI POUR ENVOYER UN MESSAGE DE PROTESTATION À LA DIRECTION DE L’HÔTEL.