business efficient articles new efficient business opportunities finance efficient deposit money efficient making art loan efficient deposits make efficient your home good income efficient outcome issue medicine efficient drugs marken efficient money trends self efficient roof repairing market efficient online secure efficient skin tools wedding efficient jewellery newspaper efficient for magazine geo efficient places business efficient design Car efficient and Jips production efficient business ladies efficient cosmetics sector sport efficient and fat burn vat efficient insurance price fitness efficient program furniture efficient at home which efficient insurance firms new efficient devoloping technology healthy efficient nutrition dress efficient up company efficient income insurance efficient and life dream efficient home create efficient new business individual efficient loan form cooking efficient ingredients which efficient firms is good choosing efficient most efficient business comment efficient on goods technology efficient business secret efficient of business company efficient redirects credits efficient in business guide efficient for business cheap efficient insurance tips selling efficient abroad protein efficient diets improve efficient your home security efficient importance
Home

Un dirigeant syndical du secteur du sucre assassiné en Colombie

7 July 2017 News
Version imprimable

Alberto Román Acosta González, président de la section locale du syndicat Guacarí SINTRAINAGRO dans le département du Valle del Cauca, en Colombie, a été abattu par des hommes armés à moto le 1er juillet dernier alors qu'il regardait son fils jouer au football. Les membres du syndicat SINTRAINAGRO ont été la cible de violentes attaques lors de la grève des coupeurs de canne du Valle del Cauca en 2015. Le syndicat a fermement critiqué l'accord de libre-échange entre la Colombie et les États-Unis, qui a entraîné une grave détérioration des conditions de vie des travailleurs/euses du secteur du sucre. SINTRAINAGRO, affiliée de l'UITA, a vigoureusement défendu le processus de paix entre le gouvernement et l'opposition armée.

Son meurtre survient peu de temps après que le président Juan Manuel Santos a annoncé fièrement que la Colombie ne figurait plus sur la liste des pays violant les droits des travailleurs établie par l'OIT. D'après la Defensoría del Pueblo — l'agence gouvernementale chargée de défendre les droits civils —, 156 militants sociaux et défenseurs des droits ont été assassinés entre le 1er janvier 2016 et le 1er mars 2017. La Colombie reste un pays à haut risque pour les membres et les dirigeants syndicaux.

AlbertoRoman

L'UITA a écrit au président Santos pour réclamer une enquête complète et transparente sur ce dernier assassinat ainsi que des mesures adéquates pour protéger les membres et les dirigeants syndicaux.