Home

Première grève historique chez McDonald’s au Royaume-Uni lors de la Journée internationale des travailleurs-ses de la restauration rapide

8 September 2017 News
Version imprimable

Les travailleurs-ses de deux établissements McDonald’s au sud-est de Londres se sont mis en grève le 4 septembre, lors de la Journée internationale des travailleurs-ses de la restauration rapide de l’UITA, pour faire valoir leurs demandes. Il s’agit de la toute première grève de travailleurs-ses McDonald’s au Royaume-Uni. Syndiqué-e-s par l’affiliée de l’UITA Bakers, Food and Allied Workers Union (BFAWU), ces employé-e-s demandent un revenu d’au moins GBP 10 (USD 13) de l’heure, la fin des contrats zéro heure, ainsi que la reconnaissance syndicale et le respect des droits syndicaux. 

BFAWU_0

En avril 2017, McDonald’s Royaume-Uni avait annoncé que les travailleurs-ses qui le souhaitaient auraient la possibilité d’opter pour un contrat stable avec un minimum d’heures garanties. BFAWU a toutefois indiqué que les employé-e-s de la plupart des établissements n’avaient jamais entendu parler de tels contrats avant l’annonce de la grève.

BFAWU_0

Membres du syndicat Arbeit en Corée du Sud

Le même jour,  le 4 septembre, des travailleurs-ses de la restauration rapide du monde entier ont participé à la 4e Journée internationale des travailleurs-ses de la restauration rapide de l’UITA avec des actions prouvant leur détermination collective à lutter contre les mauvaises conditions de travail et pour de meilleurs salaires et le respect des droits syndicaux.
Quelques-unes des nombreuses actions entreprises dans le monde sont affichées sur la page du groupe Facebook McJobs ou avec les hastags #FastFooodGlobal, #McStrike et #Fightfor15

BFAWU_0

Le 27e Congrès mondial de l’UITA, réuni du 29 août au 1er septembre à Genève, a fait part de sa solidarité avec les travailleurs-ses de la restauration rapide et les actions menées au Royaume-Uni, aux États-Unis et ailleurs dans le monde.