Home

Des travailleurs-ses de vergers en Nouvelle-Zélande obtiennent le droit à l’eau potable

23 August 2017 News
Version imprimable

Le syndicat FIRST, affilié à l’UITA, a été surpris de découvrir que les travailleurs-ses de vergers de kiwis du nord de la Nouvelle-Zélande, n’avaient pas accès à de l’eau potable. Lorsqu’elles-ils ont demandé à avoir de l’eau potable, la société leur a dit de boire l’eau d’irrigation, provenant d’un robinet situé à côté de toilettes non reliées à un système septique et impropre à la consommation humaine.

La société Turners and Growers, une filiale de BayWa, un groupe international de négoce et de services basé en Allemagne, a dans un premier temps réagi à la demande du syndicat pour un accès à l’eau potable en défendant son offre d’eau d’irrigation.

Par le biais de leur syndicat, les travailleurs-ses ont toutefois fait valoir que le droit universel à l’eau potable devait être respecté et la société a depuis lors fait installer des filtres à eau à cinq endroits de l’exploitation.