Home

Les droits des travailleurs-ses LGBTI sont des droits humains

10 December 2017 News
Version imprimable

En cette Journée internationale des droits de l’homme, l’UITA se joint à toutes les personnes dans le monde qui appellent à la reconnaissance pleine et entière des droits des LGBTI comme étant des droits humains.

L’UITA a toujours attaché une grande importance à la défense universelle des droits humains. Le droit à déterminer son identité sexuelle et la liberté d’aimer la personne qu’on aime font partie de ces droits fondamentaux.

L’Article 2 de la Déclaration universelle des droits de l’homme l’énonce on ne peut plus clairement : « Chacun peut se prévaloir de tous les droits et de toutes les libertés proclamés dans la présente Déclaration, sans distinction aucune (…) ».

La Déclaration universelle des droits de l’homme a été adoptée le 10 décembre 1948, et depuis lors son adoption est commémorée chaque année le 10 décembre par la Journée internationale des droits de l’homme. L’engagement de l’UITA en faveur de l’égalité des genres au travail et au sein de la société a fait un grand pas en avant le 27 août avec la toute première Conférence des travailleurs-ses LGBTI et allié-e-s, avec de nombreux-euses participant-e-s, précédant le 27e Congrès de l’UITA. Un groupe formel de travailleurs-ses LGBTI sera à présent intégré aux structures de l’UITA et représenté au sein des instances dirigeantes de l’UITA.

LGBTI

« Aujourd’hui, l’UITA appelle les organisations affiliées à défendre les droits de tous et toutes, y compris les droits humains des personnes LGBTI. Les syndicats doivent se joindre à la lutte contre les lois qui criminalisent l’homosexualité, des lois qui constituent une grave menace pour les droits fondamentaux des personnes lesbiennes, gays, bisexuelles, transgenres et intersexes. Nous devons nous montrer solidaires et demander le respect et l’égalité des droits humains pour tous et toutes, à la fois au travail et au sein de la société » a souligné la secrétaire générale de l’UITA Sue Longley.