Home

Coca-Cola et son goût zéro droits présents aux Jeux olympiques d’hiver 2018 !

23 January 2018 Urgent Action
Version imprimable

1104f_0

Coca-Cola est l’un des principaux sponsors des Jeux olympiques d’hiver de cette année, une occasion rêvée pour la plus importante société mondiale des boissons de doper ses ventes et de promouvoir son image et ses marques. Mais depuis mars 2015, Coca-Cola Amatil (CCA), l’embouteilleur exclusif de Coca-Cola pour l’Australie, la Nouvelle-Zélande et le Pacifique-Sud, mène une offensive antisyndicale déterminée. Le régime zéro droits ne devrait pas avoir sa place aux Jeux olympiques.

Depuis 2015, les travailleurs-ses des opérations indonésiennes de Coca-Cola Amatil tentent de former des syndicats indépendants. Lorsque les travailleurs-ses des opérations de CCA dans l’ouest de l’île de Java ont formé et officiellement enregistré un syndicat, la direction a suspendu le président du syndicat Atra Narwanto, qui a été par la suite licencié et empêché de se réunir avec les membres du syndicat. Et lorsque les travailleurs-ses d’un autre site du centre de l’île de Java ont formé et enregistré un syndicat en février 2017, la société a transféré, puis suspendu et formellement licencié le président du syndicat Lutfi Arifiyanto à la fin 2017. Des pressions sont exercées sur les travailleurs-ses pour qu’ils et elles retirent leur soutien à leurs organisations syndicales, qui sont par ailleurs exclues du processus de négociation collective.

Près de vingt ans après la chute de la dictature militaire répressive en Indonésie, les travailleurs-ses des opérations indonésiennes de Coca-Cola attendent encore de pouvoir exercer leurs droits sur les lieux de travail.

CLIQUEZ ICI pour envoyer un message à The Coca-Cola Company aux États-Unis et à Coca-Cola Amatil en Australie, leur demandant de respecter les droits, de réintégrer les responsables syndicaux licenciés et de négocier de bonne foi.