Home

L'ÉGALITÉ MAINTENANT! Pour une convention internationale qui mette un terme aux violences contre les femmes au travail

5 March 2018 News
Version imprimable

La journée internationale de lutte pour les droits des femmes célébrée par les affiliées de l'UITA est, cette année, placée sous le signe du combat contre les violences faites aux femmes. Ces violences ne sont autres que des manifestations de la résistance à l'égalité. Harceler sexuellement une femme, c'est insidieusement lui rappeler qu'elle n'a pas sa place dans le monde du travail. C'est pour cela que cette lutte est l'affaire de toutes et de tous et que le rôle des syndicats est primordial.

Le 27e Congrès de l'UITA de 2017 a adopté une résolution qui exhorte les organisations affiliées de traiter le problème des violences sexistes à titre prioritaire, de recueillir des données permettant d'établir un état des lieux et de développer des outils méthodologiques afin d'élaborer des plans d'actions pour combattre cet enjeu. La résolution demande à ce que les affiliées mettent en œuvre les engagements conclus entre l'UITA et des sociétés transnationales pour prévenir et lutter contre le harcèlement sexuel avec Chiquita, Unilever et Sodexo et à négocier plus d'accords dans ce sens.

Un instrument international est nécessaire afin d'harmoniser et de combler des lacunes des législations qui existent et qui ne sont pas toujours adéquates ou adaptées pour traiter les violences sexistes dans le milieu du travail. L'adoption d'une convention internationale pour mettre un terme aux violences faites aux femmes dans le monde du travail, lors de la prochaine Conférence internationale du travail, est cruciale. L'UITA soutient pleinement la campagne pour une convention de l'OIT lancée par la Confédération syndicale internationale. L'adoption de cette convention sera un signal fort de la communauté internationale qui ne viendra que renforcer le travail de longue haleine mené sur cet enjeu sociétal par les affiliées de l'UITA depuis des décennies dans toutes les régions.