Home

Escalade des violations des droits chez AB InBev Inde

14 March 2018 News
Version imprimable

IndiaIUFL’UITA a demandé à AB InBev de s’assurer que la direction locale de son usine de Sonepat, Inde, réintègre les membres et responsables syndicaux licenciés et entame des négociations de bonne foi en vue d’une nouvelle convention collective avec le Haryana Breweries Limited Mazdoor Union.

La direction de l’usine AB InBev de Sonepat déploie des efforts concertés pour  empêcher les travailleurs-euses d’user de leurs droits à la liberté d’association et à la négociation collective. La direction locale a refusé, ces deux dernières années, de négocier une convention collective avec le syndicat et a suspendu 5 membres et responsables syndicaux.

La direction est également revenue sur un engagement écrit à réintégrer quatre membres du comité syndical en suspendant le président du syndicat le 11 septembre 2017 pour avoir participé à une réunion des syndicats indiens d’AB InBev affiliés à l’UITA. Un autre membre du comité a également été suspendu le 7 novembre 2017.   

Les travailleurs-euses poursuivent leur manifestation pacifique, nuit et jour, devant les grilles de l’usine.