Home

Congrès de la Confédération allemande des syndicats (DGB) : solidarité et soutien au respect des droits dans l’économie des plateformes et ovation pour les délégué-e-s syndicaux-ales licencié-e-s par Deliveroo

24 May 2018 News
Version imprimable

Deux jeunes travailleurs-euses licencié-e-s après avoir lutté pour la création d’un comité d’entreprise au sein de la plateforme de livraison de repas Deliveroo ont été ovationné-e-s le 16 mai lors du Congrès 2018 de la Confédération allemande des syndicats (DGB) à Berlin. Le contrat de l’un d’entre eux, Orry Mittenmayer, le dernier délégué syndical encore employé par Deliveroo après que les travailleurs-euses aient commencé à s’organiser en février dernier, a été résilié juste une semaine avant le Congrès. Michaela Rosenberger, présidente de la Fédération allemande des travailleurs-euses de l’alimentation (NGG), affiliée à l’UITA, a fermement dénoncé les conditions précaires de ces coursiers, qui n’ont aucune sécurité de l’emploi, pas de protection sociale et dont la rémunération peut être inférieure au salaire minimum national. Une résolution du Congrès, appelant Deliveroo à réintégrer tous-tes les délégué-e-s syndicaux-ales licencié-e-s, à établir des contrats de travail directs à durée déterminée, à mettre fin au soi-disant travail indépendant et à entamer des négociations avec la NGG en vue d’une convention collective, a été approuvée à l’unanimité. Ces demandes valent également pour toutes les autres plateformes numériques de services.

deliveroodgb

Hubertus Heil, le ministre fédéral du Travail et des Affaires sociales, a fait part de son engagement à obtenir le plein respect des droits pour les salarié-e-s des plateformes, soulignant que les technologies numériques ne doivent pas être synonyme d’exploitation.