Home

Les partenariats de l’OIT avec des sociétés du secteur privé mettent les normes mondiales en péril

30 August 2018 News
Version imprimable

L’UITA et la CSI ont demandé à rencontrer d’urgence le directeur général de l’OIT pour discuter des partenariats conclus avec des sociétés du secteur privé, à la suite de la décision prise par l’OIT de nouer un partenariat avec le géant de la restauration rapide McDonald's dans le cadre de l’initiative mondiale pour l’emploi décent des jeunes.

La secrétaire générale de l’UITA Sue Longley a réagi à cette annonce par la déclaration suivante :

« McDonald's est ouvertement hostile aux syndicats, partout dans le monde. Il n’existe que très peu d’établissements dans ses opérations mondiales qui respectent la liberté d’association et la négociation collective ».

La lutte contre les violations des droits par McDonald’s a compris des campagnes d’affiliées de l’UITA aux États-Unis, au Royaume-Uni, aux Philippines, en Corée du Sud, en Nouvelle-Zélande et au Brésil. Une vue d’ensemble mondiale de ses pratiques antisyndicales a été publiée (en anglais) en 2015 par l’UITA et son affiliée américaine SEIU. Les stratagèmes d’évasion fiscale de la société sont aussi bien documentés (en anglais).