Home

Zéro droits ! – escalade de l’offensive antisyndicale chez Coca-Cola Bandung Indonésie

15 November 2018 News
Version imprimable

La direction de l’usine d’embouteillage de Coca-Cola à Bandung, Indonésie, intensifie la répression du syndicat indépendant et démocratique du site. Après avoir imposé le 19 octobre des sanctions disciplinaires au président du syndicat Sovi Fradina pour avoir informé les membres de leurs droits juridiques, et qui court à présent le risque d’être licencié à tout moment, la direction a licencié 3 responsables et 2 militants syndicaux qui refusaient ce que la direction a présenté comme un plan de départs « volontaires ».

Le 26 octobre, le syndicat a fait savoir à la direction qu’il rejetait le plan de réduction des effectifs en précisant qu’il existait d’autres solutions. Le 9 novembre, cinq membres du syndicat, dont le secrétaire général, le secrétaire général adjoint et le responsable des communications, ont reçu un courrier indiquant qu’ils étaient licenciés dans le cadre d’un plan de départs volontaires et qu’ils devaient renvoyer cette lettre signée avant le 12 novembre. Ils ont également appris qu’ils ne figuraient pas dans le planning de travail de la semaine du 12 novembre. Lorsque le syndicat a indiqué que ses membres n’acceptaient pas la résiliation de leur contrat de travail, les 5 membres ont reçu un nouveau courrier disant qu’ils étaient licenciés dans le cadre d’un programme « d’efficacité » et que s’ils refusaient de renvoyer ce courrier signé, ils ne recevraient aucune indemnité de licenciement. Un seul autre travailleur a été licencié, pour des raisons médicales, en sus des 5 membres du syndicat, dévoilant clairement la motivation discriminatoire de cette nouvelle offensive contre les droits syndicaux.

Les 5 membres syndicaux se sont présentés au travail le 12 novembre et avec le soutien du syndicat, ont refusé de quitter l’usine. L’UITA organise à présent un soutien et la solidarité avec ces travailleurs, par le biais de la Fédération indonésienne indépendante des travailleurs-euses de l’alimentation FSBMM.

Bandung

Sept syndicats affiliés à la Fédération indonésienne indépendante des travailleurs-euses de l’alimentation FSBMM manifestent devant l’usine le 13 novembre en soutien des membres du syndicat victimes de représailles.