Home

Grâce à leurs actions syndicales, les employé-e-s britanniques de TGI FRIDAYS remportent des victoires

20 November 2018 News
Version imprimable

Les très médiatisées grèves des employé-e-s de TGI Fridays au Royaume-Uni, qui dénoncent les abus au pourboire et au salaire minimum (cliquez ici, ici (articles en anglais), et ici pour en savoir plus), ainsi qu’une campagne menée par Unite et soutenue par l’UITA, ont donné d’importants premiers résultats.

La direction de TGI Fridays a annoncé que les repas des employé-e-s seraient rétablis et que les périodes d’essai et les formations en ligne seraient désormais rémunérées. Le comité des pourboires sera rétabli, et la répartition des pourboires, un des sujets qui avaient déclenché les grèves, sera réajustée entre les serveurs-euses et le personnel de cuisine.

TGIFridayStrikeSmall

Les grèves et manifestations ont contraint le parti travailliste et le gouvernement conservateur à s’engager en faveur d’une loi prévoyant que les employé-e-s du secteur de l’hôtellerie touchent l’intégralité des pourboires qui leur sont versés. Unite s’organise pour veiller à la bonne marche du processus, en consultation avec les employé-e-s concerné-e-s.

Le conflit social chez TGI FRIDAYS a également mis en lumière les faiblesses du droit du travail britannique, qui n’accorde aucun statut juridique aux employé-e-s qui présentent des doléances collectives. Unite s’organise pour veiller à ce que ce droit soit reconnu dans le cadre de la liberté d’association, conformément à la loi britannique sur les droits humains (Human Rights Act).

TGIFridayIntlSolidaritySmall1