Home

Nous luttons pour l'égalité ! Pour une convention internationale contre les violences faites aux femmes dans le monde du travail

4 March 2019 News
Version imprimable

La journée internationale des droits des femmes, célébrée par les affiliées de l'UITA, est cette année encore consacrée à la lutte contre les violences faites aux femmes dans le monde du travail. Elle est aussi centrée sur la nécessité d'obtenir à la prochaine Conférence internationale du travail (CIT), en juin 2019, une convention internationale, suppléée par une recommandation, qui offrira un cadre juridiquement contraignant aux gouvernements pour qu'ils puissent agir et mettre fin à ces violences. La première discussion en la matière qui s'est tenue à la CIT 2018 a débouché sur un projet de textes satisfaisants pour l'UITA, malgré la forte opposition du groupe des employeurs. Toutefois, il faut rester mobilisé pour conserver les acquis de cette première discussion car tout peut être remis en cause dans quelques mois. Nous sommes ainsi maintenant dans la dernière ligne droite pour l'obtention d'instruments internationaux qui font tant défaut et qui sont tant attendus.
Ils seront le fruit de décennies de luttes syndicales pour faire reconnaître les violences sexistes dans le monde du travail comme un problème sociétal qui est l'affaire de toutes et tous. Ces instruments viendront appuyer et renforcer les efforts de l'UITA et de ses affiliées qui négocient, depuis des années déjà, des engagements de prévention du harcèlement sexuel avec des compagnies transnationales majeures - aussi bien du secteur agricole, que du catering, de la transformation alimentaire ou encore tout récemment de l'hôtellerie - mais aussi le travail constant mené sur le terrain par les affiliées dans tous les continents.
Les violences sexistes dans le milieu du travail sont le premier obstacle à l'égalité, or elles demeurent l'une des violations les plus tolérées. Nous avons toutes, quels que soient notre sexe, identité de genre et orientation sexuelle, origine, statut, âge ou particularités, le droit de travailler dans un environnement exempt de violence et de harcèlement. Soutenons une convention internationale contre les violences faites aux femmes dans le monde du travail !  

----------
La première journée internationale des droits de femmes a été organisée le 8 mars 1857 lorsque les travailleuses du textile du quartier Lower East Side de New York ont manifesté pour leurs droits. Elle gagnera son aura internationale en 1910 lors de la 2nde Conférence internationale des femmes socialistes à Copenhague et sera pour la première fois célébrée en 1911 par des millions de travailleuses en Autriche, au Danemark, en Allemagne et en Suisse.
La journée internationale des droits de femmes est issue du mouvement socialiste syndical. L'adhésion à un syndicat est la meilleure parade contre la discrimination, cela reste plus que jamais vrai. La lutte la plus importante est celle du droit pour tous les travailleurs et toutes les travailleuses à pouvoir adhérer à un syndicat et être représenté-e par ce dernier.