Home

Un accord conclu avec Danone Produits laitiers Belgique limite le recours au travail précaire

11 March 2019 News
Version imprimable

L’ACV-CSC Alimentation et Services, affiliée à l’UITA, a négocié avec succès un accord local avec Danone Produits laitiers Belgique (le version française débute à la page 27) pour l’usine de Rotselaar qui définit et limite strictement le recours à des emplois non permanents. Cet accord local a été négocié sur la base de l’Accord UITA-Danone sur l’emploi durable et l’accès aux droits qui enjoint et facilite des négociations locales visant à limiter l’emploi précaire.

L’accord local spécifie les fonctions qui peuvent ou ne peuvent pas être occupées par des travailleurs-euses intérimaires à l’usine de Rotselaar, en particulier pour des raisons de sécurité ; il prévoit que les intérimaires bénéficient d’une formation adaptée à leurs tâches et qu’ils et elles ne travaillent jamais seul-e-s sur les lignes de conditionnement ; et que les intérimaires et les travailleurs-euses en contrat à durée déterminée (CDD) aient les mêmes salaires et conditions de travail que les travailleurs-euses en contrat à durée indéterminée (CDI).

L’accord local prévoit en outre que les contrats de travail des employé-e-s intérimaires ne peuvent excéder 6 mois et qu’après cette période, ils et elles ont droit à un contrat de travail direct avec Danone. Après un an de travail, ces contrats sont convertis en contrats à durée indéterminée, en tenant compte du travail intérimaire pour le calcul de l’ancienneté.

L’accord local comprend également des améliorations des soins de santé, de l’ergonomie et des congés parentaux.