Home

Allemagne : Le syndicat NGG se mobilise face aux pressions exercées par les employeurs pour obtenir des heures de travail plus longues et plus « flexibles » dans le secteur de l’hôtellerie-restauration

11 July 2019 News
Version imprimable

Le syndicat allemand de l’alimentation et de l’hôtellerie NGG se mobilise pour déjouer les efforts déployés par les employeurs pour obtenir l’allongement du temps de travail dans le secteur de l’hôtellerie. L’association patronale fait pression en faveur d’une modification de la législation qui porterait le temps de travail légal à 13 heures par jour dans les hôtels et restaurants et qui permettrait de renvoyer les employé-e-s chez eux avec seulement un court préavis durant les périodes creuses. Le temps de travail légal est actuellement de 8 heures par jour, avec 2 heures supplémentaires au maximum.

Le NGG s’adresse aux travailleurs-euses de l’hôtellerie-restauration avec l’initiative « Du hast es fairdient » (lien en allemand uniquement), un jeu de mots qui pourrait se traduire par « Vous l’avez équitablement mérité ». Des horaires de travail imprévisibles et l’allongement de la journée de travail, couplés aux bas salaires endémiques, mettent en péril la santé et sécurité des travailleurs-euses et la qualité de l’emploi comme l’avenir du secteur, affirme le syndicat.  

Par le biais des médias sociaux, le NGG s’adresse aux travailleurs-euses de l’hôtellerie-restauration et les invite, dans le cadre de cette campagne, à faire part en ligne de leurs expériences de travail dans le secteur (en allemand uniquement).