Home

Après des mois d’âpres négociations, les travailleurs-euses de la banane en Colombie remportent des victoires dans leur nouvelle convention collective

19 September 2019 News
Version imprimable

Après des mois d’âpres négociations, SINTRAINAGRO, affiliée de l’UITA, a obtenu de belles victoires pour les 22 000 travailleurs-euses de la banane dans le cadre d’une nouvelle convention collective de deux ans, signée avec l’association patronale Augura. Le 4 septembre, les membres ont voté massivement en faveur d’une grève à partir du 12 septembre en cas d’échec des négociations.

En vertu de la nouvelle convention, les salaires réels seront augmentés de 5,5 %, et seront indexés sur l’indice du coût de la vie à partir de la deuxième année. Les membres du syndicat recevront également une prime unique équivalant à 550 dollars. En outre, l’accord prévoit d’importants fonds supplémentaires destinés au logement, à l’éducation, au sport et aux loisirs, un engagement à favoriser l’embauche des femmes et un cadre permettant aux syndicats, aux employeurs et aux autorités de la santé de définir la qualité de la couverture santé.

Gerardo Iglesias, Secrétaire régional de l’UITA pour l’Amérique latine, a félicité le syndicat et les employeurs de leur coopération dans le cadre du processus de négociation collective, et a qualifié cet accord d’« oasis dans le désert de l’industrie bananière mondiale, gangrénée par les bas salaires, la sous-traitance, la persécution antisyndicale et les enclaves de pauvreté ».

Guillermo Rivera, Président de SINTRAINAGRO, et la Secrétaire générale Adela Torres signent la nouvelle convention collective