Home

Accord historique entre Banacol, Sintrainagro et l’UITA Amérique latine : plus de femmes, plus d’ouverture, plus d’égalité

18 November 2019 News
Version imprimable

Le 13 novembre, à Medellín, Banacol, le plus grand producteur de bananes de Colombie, SINTRAINAGRO, syndicat des travailleurs-euses agricoles affilié à l’UITA ainsi que l’UITA Amérique latine ont signé une Lettre d’engagement dans laquelle Banacol s’engage à employer 400 femmes supplémentaires dans ses plantations d’ici 2020, faisant passer le taux de femmes dans l’entreprise de 10,7 % à 19,9 %. Cet accord réaffirme leur engagement commun à promouvoir le principe de l’égalité des chances en augmentant la participation des femmes dans les activités de l’entreprise et fait suite à la convention collective signée en septembre dernier.

Dans une région où la violence politique des dernières décennies a laissé un grand nombre de foyers avec une femme chef de famille, ce changement va améliorer considérablement la qualité de vie de 400 familles. Le Président régional de l’UITA en Amérique latine, Norberto Latorre, qui n’avait pas pu se rendre à Medellín pour des raisons indépendantes de sa volonté, a vivement salué cette initiative historique.

La décision d’augmenter le nombre de femmes employées témoigne de l’excellente relation entre l’entreprise et le syndicat, mais marque également une nette augmentation de la participation des femmes à tous les aspects de la société, dans le monde du travail ainsi que dans la vie sociale, politique et syndicale.

De gauche à droite : Guillermo Rivera, Président de SINTRAINAGRO, Gerardo Iglesias, Secrétaire régional de la Région Amérique latine de l’UITA, Victor Manuel Henriquez R et Victor Henriquez Velásquez (Banacol).