Home

Des outils syndicaux pour agir contre la violence et le harcèlement dans le monde du travail

21 November 2019 News
Version imprimable

L'adoption d'une Convention internationale (C190), ainsi que de sa Recommandation (R206), sur l'élimination de la violence et du harcèlement dans le monde du travail représente une victoire pour les travailleurs-euses du monde entier, quel que soit leur secteur d'occupation ou leur statut. Le groupe des employeurs, le groupe des travailleurs-euses et les États membres de l'OIT l'ont reconnu : être harcelé-e ou subir des actes de violence doivent être combattu sans exception. Ne plus avoir peur au travail, ou même lors d'activités sociales liées au travail, peut transformer le regard qu'un-e travailleur-euse porte sur son environnement professionnel et considérablement améliorer sa vie. Les employeurs ont des responsabilités en la matière. Il faut dès à présent chercher à mettre en œuvre les dispositions de ces instruments.

L'UITA a développé avec IndustriALL, UNI Global Union, la Fédération internationale des travailleurs-euses domestiques (FIDT), l'Internationale des services publics (ISP) et la Fédération internationale des journalistes (FIJ) un logo commun, ainsi qu'un dépliant vulgarisateur sur la C190 et la R206. Le message clé est que la C190 peut changer des vies, dont celle des travailleuses. Outre la nécessaire ratification de la Convention par les États, à travers la négociation collective les syndicats peuvent d'ores et déjà négocier des clauses ou des politiques basées sur les éléments de langage de la C190 et la R206 pour créer un environnement de travail libre de violence et de harcèlement.

Le logo et le dépliant sont lancés le 25 novembre, journée internationale pour l'élimination de la violence à l'égard des femmes et des filles. Les organisations affiliées à l'UITA sont encouragées à utiliser ces outils. Cela est particulièrement le cas dans le secteur HRCT. En effet, la lutte contre le harcèlement sexuel est une des priorités du Comité du groupe professionnel des travailleurs-euses HRCT et lors de sa dernière réunion à Boston, le Comité a appelé les affiliées de l'UITA du secteur HRCT à agir précisément le 25 novembre pour promouvoir la politique de l'UITA contre ce fléau et en particulier dans les hôtels Marriott, la plus grande chaîne internationale hôtelière. Ces actions font partie de la campagne mondiale Marriott qui vise à obtenir un engagement formel de cette compagnie contre le harcèlement sexuel, ainsi que de la campagne de l'UITA pour le personnel d'étage.

D'autres matériels produits en commun par les fédérations syndicales internationales citées suivront, dont 16 messages clé sur la C190 postés tout au long des 16 jours d'activisme faisant suite au 25 novembre. Une vidéo sur la C190 sera également diffusée, ainsi que d'autres supports plus détaillés en 2020. Tous ces matériels seront évidemment mis à la disposition des affiliées de l'UITA.