Home

En Australie, les employées de Lactalis en grève pour l’égalité

3 December 2019 News
Version imprimable

Les emballeuses de fromage de Jindi Cheese, une entreprise de Lactalis située dans l'État de Victoria, en Australie, sont en grève pour obtenir l’égalité salariale avec les hommes employés sur d’autres sites Lactalis. Ces femmes sont membres de la United Workers Union, une affiliée l’UITA, qui milite pour mettre fin à la discrimination salariale chez Lactalis.

Avec 20 dollars australiens de l’heure, elles gagnent à peine un peu plus du salaire minimum ; beaucoup d’entre elles doivent également travailler ailleurs. Leurs homologues masculins du site Lactalis de Longwarry, à dix minutes de route, gagnent 26 dollars de l’heure, et 32 dans une autre usine non loin de là.

« Les employées de la fromagerie, principalement les travailleuses de la salle d’emballage, luttent activement en faveur de l’égalité salariale avec leurs collègues masculins des autres sites Lactalis », a déclaré Susie Allison, Directrice nationale aliments et boissons de la UWU. « Bien qu’elles travaillent dans une fromagerie spécialisée, elles comptent parmi les ouvriers Lactalis les moins bien payés, et aussi parmi les moins bien payés du secteur des produits laitiers. »

Vous pouvez soutenir la lutte de ces travailleuses pour leurs droits en signant leur pétition en ligne ici (en anglais).

Le géant laitier français a mis les travailleurs-euses australien-ne-s en lock-out à deux reprises au cours de ces quatre dernières années. Son objectif était de détruire la sécurité de l’emploi et de réduire les coûts salariaux, mais les affiliées de l’UITA ont riposté et obtenu des augmentations de salaire  (en anglais) et une meilleure sécurité de l’emploi.