Home

Libérez le dirigeant syndical ivoirien Basile Mahan Gahé!

27 May 2011 Urgent Action
Version imprimable

Le 26 avril dernier, Basile Mahan Gahé, secrétaire général de la centrale syndicale nationale Dignité (dont le secteur alimentation et hôtellerie est affilié à l’UITA) a été arrêté à son domicile d'Abidjan et amené de force en détention.

Le bureau du syndicat a été saccagé et plusieurs dirigeants/tes syndicaux/cales se sont mis/es en sûreté. Depuis lors, l’UITA et d’autres organisations syndicales internationales et nationales, incluant la centrale nationale de Côte-d’Ivoire UGTCI, de même que le directeur général de l’OIT, ont pris contact avec les autorités gouvernementales pour exiger sa libération et des garanties de sécurité physique. Le gouvernement n’a jamais répondu. Amnesty International a de bonnes raisons de croire qu’il a été sujet à des actes de tortures, particulièrement lors des premiers jours de sa détention.

Le gouvernement a jusqu’ici refusé de répondre ou même de divulguer les accusations justifiant sa détention. Le 29 juin il a été transféré du poste de police de Williamsville à Abidjan à l’hôtel « La Pergola » à Marcory, qui sert désormais de centre de détention. Il n’a encore pas été officiellement inculpé.

Le résident de la Côte d’Ivoire, Alassane Ouattara, qui a pris officiellement ses fonctions le 21 mai, a lancé des appels répétés à la réconciliation nationale – pourtant, un leader syndical reste emprisonné sans que des accusations n’aient été portées.

Agissez maintenant! Cliquez ici pour faire parvenir un message au président Ouattara (avec des copies aux ambassades ivoiriennes en France et en Belgique) demandant la libération immédiate et inconditionnelle de Basile Mahan Gahé.