Home

L'entreprise néo-zélandaise du secteur de la viande doit impérativement mettre fin au lock-out !

16 April 2012 News
Printer-friendly version

Talley's / AFFCO empêche 1000 travailleurs du secteur de la viande d'accéder à leur poste de travail pour forcer leur syndicat, le Syndicat des travailleurs de la de viande de Nouvelle-Zélande, à accepter des modifications à leur convention collective, qui permettraient à l'entreprise d'imposer des contrats individuels aux travailleurs et de fixer les salaires de manière unilatérale.

Alors que le lock-out entame sa sixième semaine, 500 travailleurs supplémentaires se voient imposer le lock-out depuis Pâques.

Talley's/AFFCO essaie de mettre à genoux les travailleurs/euses, en les faisant littéralement mourir de faim, et aggrave la détresse de communautés entières, qui s'efforcent de venir en aide aux travailleurs/euses victimes de ce lock-out malveillant, et de leurs familles.

Cliquez ici pour envoyer un message à Talley's/AFFCO, lui demandant de mettre fin au lock-out et de négocier de bonne foi.