Home

Doux: Le tribunal décide la liquidation du pôle frais de Doux

10 August 2012 News
Printer-friendly version

Le 1er août, le Tribunal de Commerce de Quimper a rendu sa décision sur les quinzaine d'offres de reprise reçues depuis que le Groupe Doux a été placé sous administration judiciaire le 1er juin.

Toutes les offres ont été rejetées - y compris l'offre d'un consortium coordonnée par Sofiprotéol, l'établissement financier de la filière huiles et protéines végétales - en faveur de la famille Doux, associée au principal créancier, Barclays, leur donnant le temps de finaliser leur plan de relance.

Pour la part de la CFDT, ni l'une ni l'autre des deux principales propositions ne sont acceptables, et, à propos de la décision du tribunal, le syndicat a déclaré, " Comment peut-on contracter autant de dettes, bénéficier des aides de la PAC, avoir un politique sociale aussi irrespectueuse des salariés, licencier plus de 1.600 salariés sans être inquiété et conserver la confiance de la justice ? "

Le tribunal a placé Doux Frais en liquidation, comme le demandait la famille Doux. Cette activité en déficit financier chronique continuera jusqu'au 10 septembre afin de donner le temps de trouver un acheteur potentiel.

Doux Frais emploie quelque 1.700 travailleurs répartis sur 8 sites en Bretagne.