Home

Le scandale de la viande de cheval : renforcer les normes du travail pour garantir la sécurité alimentaire

13 February 2013 News
Printer-friendly version

Dans le sillage du scandale de la viande de cheval, et du risque posé à la sécurité alimentaire selon l’aveu du secrétaire d’État britannique à l’environnement, l'Agence britannique de sécurité alimentaire (FSA) a admis que des activités frauduleuses et criminelles étaient très probables dans la chaîne d’approvisionnement de la viande.Alors que les autorités envisagent d’effectuer des tests, l’UITA appelle les employeurs et les gouvernements à s’attaquer à la véritable cause du problème – les bas salaires, la main d’œuvre sous contrat, des employeurs sans scrupules, la peur, le dégoût et le désespoir. Les normes de sécurité alimentaire sont indissociables des normes en matière de travail. Les travailleurs/euses organisés/es en syndicats et en mesure d’exercer des négociations collectives appuyées par une législation solide pourront établir les normes permettant une surveillance adéquate de la sécurité alimentaire par les travailleurs/euses mêmes et qui pourront dans ces conditions dénoncer en toute confiance et sécurité les activités frauduleuses et criminelles.