Home

Les syndicats brésiliens du secteur de la viande mènent une campagne de diffusion parmi leurs membres et surveillent la mise en œuvre des nouvelles normes de sécurité introduites par le gouvernement

8 August 2013 News
Printer-friendly version

Après 15 ans de lutte syndicale dans le secteur de la viande, le Gouvernement brésilien a mis en place une commission tripartite pour enquêter sur les atteintes scandaleuses aux normes de santé et de sécurité dans le secteur de la viande. Ce processus a abouti à l'adoption d'une réglementation globale qui devrait profiter à un million de travailleurs/euses. Le gouvernement brésilien a fixé un délai de deux ans pour la mise en œuvre du Règlement No 36 et les affiliées de l'UITA ont entamé une campagne de sensibilisation visant à expliquer à leurs membres les changements que ces règles apporteront pour le secteur.L’introduction de pauses régulières et d’outils ergonomiques sont les points saillants du règlement, qui rend obligatoires les équipements de protection individuelle, les plans de gestion des risques et les contrôles sanitaires réguliers, ainsi que la réadaptation des travailleurs/euses en cas de blessure. Les syndicats sont partie prenante dans les inspections du respect du règlement.La diffusion, la surveillance et la mise en œuvre des règlements constituent une entreprise de grande envergure pour les affiliées brésiliennes de l’UITA. Elles devront y faire face sans relâcher leur vigilance, car les employeurs ne manqueront pas de tenter d’affaiblir et de saper les normes.