Home

Une conférence de presse au Caire évoque la campagne en faveur des 5 dirigeants syndicaux licenciés de Cadbury et appelle le gouvernement à « faire son devoir »

24 September 2013 News
Printer-friendly version

Une conférence de presse, soulignant les luttes des travailleurs égyptiens sanctionnés pour avoir fait valoir leurs droits, s’est déroulée au Club de la Presse du Caire le 14 septembre 2013.

Des dirigeants syndicaux et militants des droits humains ont pris la parole devant quelques 300 participants, dont des journalistes des principaux quotidiens et de la télévision nationale et internationale, demandant au gouvernement de faire en sorte que les travailleurs injustement licenciés soient réintégrés, que les lois du travail injustes soient abrogées et d’adopter de nouvelles lois qui favorisent les droits syndicaux.

Hussein Ahmed, secrétaire général du syndicat Cadbury d’Alexandrie affilié à l’UITA, était au nombre des intervenants. Lors de sa présentation sur la lutte des 5 de Cadbury, il a souligné le soutien apporté par l’UITA aux travailleurs/euses de Mondelez et le rôle qu’a joué la campagne mondiale de l’UITA en faveur des droits syndicaux et démocratiques chez Mondelez pour apporter un soutien et démontrer une solidarité envers les dirigeants syndicaux licenciés chez Cadbury.