Home

Mondelez ignore sciemment les droits humains tout en installant des gondoles intelligentes pour surveiller les consommateurs

24 October 2013 News
Printer-friendly version

Mondelez, qui semble incapable de sanctionner les violations des droits humains dans ses propres opérations, s’apprête à filmer les acheteurs lorsqu’ils se dirigent vers les caisses pour diffuser des publicités ciblées sensées stimuler les achats compulsifs. La technologie des « gondoles intelligentes » retransmettra des flux massifs de données au siège de Mondelez alors même que la société n’est pas en mesure de rassembler et d’évaluer les informations pertinentes relatives aux normes internationales en matière de droits humains.

« Notre objectif », a indiqué un porte-parole de Mondelez à des journalistes,  « est de comprendre comment les acheteurs voient, repèrent, analysent, montrent un intérêt et sélectionnent des produits placés dans les gondoles en magasin. Nous pouvons également participer à et influer sur la décision d’achat en offrant une expérience client ciblée. Nous pouvons par exemple diffuser une bande-son ou une vidéo basée sur les données démographiques, la distance et même le moment de la journée ».

Mondelez affirme que ce projet n’est pas intrusif, qu’il ne vise que des adultes et que les images ne seront pas sauvegardées, des affirmations qui seront sans doute accueillies avec scepticisme à la lumière des récentes révélations concernant l’ampleur de la compilation de données par des sociétés privées.

Au lieu de filmer  les consommateurs, Mondelez devrait surveiller les éventuels abus commis par les directions locales de ses usines. Pendant que Mondelez investit dans des activités de surveillance pour influer sur les décisions des consommateurs, qu’en est-il de la concertation avec l’UITA et ses affiliées en réponse aux allégations de graves violations des droits humains ?