Home

La campagne mondiale de l’UITA en faveur du personnel d’étage encourage l’action syndicale et les négociations en vue de meilleures conditions de travail en Afrique

1 June 2016 News
Printer-friendly version

Avec le soutien de l’UITA et grâce à la dynamique générée par la semaine mondiale d’action, les affiliées de l’UITA en Afrique syndiquent les employés/es d’étage, font valoir leurs demandes auprès des employeurs et négocient de meilleures conditions de travail pour le personnel d’étage. En Afrique du Sud, SACCAWU a négocié dans certains hôtels un allégement des tâches des employées d’étage enceintes et pendant les quatre mois qui suivent le congé maternité, ainsi que des visites médicales hebdomadaires sur leur lieu de travail. A la suite de négociations prolongées, le syndicat a obtenu que les employés/es d’étage externalisés/es soient embauchés/es directement et de manière permanente. Les représentants/es syndicaux/ales suivent et aident à faire progresser la mise en œuvre de cet accord.

En Zambie, HCTAWUZ (Hotel, Catering, Tourism and Allied Workers Union of Zambia) a demandé à la direction du Zambezi Sun International de doubler le nombre d’employés/es d’étage par chambre et se prépare à négocier une demande identique avec d’autres hôtels.

HK%20ZIMBABWUE_0Au Zimbabwe, ZCHWU (Zimbabwe Catering and Hotel Workers Union) a lancé plusieurs initiatives à Harare et à Victoria Falls pour identifier les problèmes et préparer les négociations en vue de l’amélioration des conditions de travail des employés/es d’étage. Les problèmes identifiés incluent le poids des matelas, les produits chimiques dangereux, la poussière des tapis et le harcèlement sexuel de la part des clients. Le syndicat a ainsi pu sensibiliser à ces questions spécifiques et négocier des solutions. Des mesures de lutte contre le harcèlement sexuel ont été adoptées dans certains établissements. Le syndicat prépare par ailleurs des propositions pour mettre fin à l’emploi occasionnel du personnel d’étage.

HK%20GHANA_0Et au Ghana, ICU (Industrial & Commercial Workers’ Union) s’appuyant sur des exercices de cartographie corporelle, les Recommandations de l’UITA sur les bonnes pratiques de santé et sécurité pour l’entretien dans le secteur de l’hôtellerie et des présentations de l’ICU sur la SST, a organisé une session de formation dans trois des principaux établissements de la capitale – au Novotel Hotel, Holiday Inn Accra Airport Hotel et au Movenpick Ambassador Hotel – pour identifier les maux et douleurs dont souffrent les employés/es d’étage et pour les former aux bonnes pratiques de santé et sécurité au travail. Grâce à cette formation, une employée enceinte qui travaillait 8 heures debout par jour a été affectée à des tâches administratives où elle peut travailler assise.