Home

JBS vend Moy Park à JBS !

25 September 2017 News
Printer-friendly version

Le groupe brésilien du conditionnement de la viande JBS, qui a lancé un plan de cession d’actifs pour s’acquitter de l’amende infligée par la justice après que ses dirigeants aient admis avoir versé des pots-de-vin à des politiciens au Brésil, a annoncé la vente de l’entreprise Moy Park, basée en Irlande du Nord, à Pilgrims Pride, une société américaine dans laquelle JBS détient une participation de 75 pour cent.

L’entreprise de conditionnement de la volaille Moy Park exploite 13 usines au Royaume-Uni, en Irlande, en France et aux Pays-Bas et conditionne 5,7 millions de volailles par semaine. Pilgrims Pride compte étendre ses opérations en Europe grâce au rachat de Moy Park.

Cette transaction est intervenue alors que l’un des anciens dirigeants du groupe JBS, Joesley Batista, a été arrêté au Brésil après la suspension temporaire de l’accord de collaboration conclu avec la justice en échange d’une remise de peine en mai dernier, après que les cadres du groupe aient admis avoir versé des pots-de-vin à des milliers de politiciens. Le Tribunal fédéral suprême a réclamé l’arrestation de Batista, soupçonné d’avoir dissimulé des informations lors de son témoignage devant la justice plus tôt cette année.

Entre 2006 et 2011, JBS est devenu le leader mondial du conditionnement de la viande, notamment en versant des millions de dollars à des politiciens brésiliens et en concluant des accords de complaisance avec la banque nationale de développement économique et social du Brésil, la BNDES.