Home

Hong Kong: les travailleurs-euses de l’hôtellerie manifestent à l’occasion de la Journée internationale de commémoration des travailleurs-euses décédé-e-s et blessé-e-s

15 May 2018 News
Printer-friendly version

Le 27 avril, le jour précédant la Journée internationale de commémoration des travailleurs-euses décédé-e-s et blessé-e-s, le Catering and Hotel Industries Employees' General Union (CHIEGU), affilié à l’UITA et la HKCTU ont manifesté devant le Hilton Conrad Hong Kong Hotel pour commémorer un employé d’étage, décédé au travail en octobre 2017 à la suite d’heures de travail excessives. Une enquête menée par le syndicat a révélé qu’il avait travaillé pendant 16 jours consécutifs, sans congés ou périodes de repos, avant de décéder sur son lieu de travail.

Des sondages menés par le syndicat ont démontré que les heures de travail excessives étaient courantes au sein des principales chaînes hôtelières de Hong Kong, dont les hôtels Novotel d’Accor, le Shangri-La et le Hilton Conrad Hong Kong. En sus des heures supplémentaires imposées de manière régulière, les employé-e-s sont tenu-e-s de « vendre » leurs congés payés à l’employeur s’ils-elles veulent gagner plus, avec pour conséquence des horaires de travail sans interruption ni jours de congés. CHIEGU a appelé les principales marques hôtelières mondiales à remédier aux graves risques pour la santé posés par les durées de travail excessives en garantissant un salaire décent pour des journées de 8 heures de travail et en embauchant davantage d’employé-e-s avec une rémunération correcte.

HKCTUConrad