Home

Grève illimitée pour un emploi direct à l'Ibis Batignolles à Paris

13.01.20 News
Printer-friendly version

Le personnel d'étage de l'hôtel Ibis des Batignolles, l'un des rares hôtels directement détenus par le groupe Accor, est employé par la société de sous-traitance STN. Il est en grève depuis le 17 juillet 2019. Les raisons de cette action sont le paiement à la chambre et non à l'heure, les cadences infernales avec le nettoyage de 3 chambres et demie par heure, des salaires bas et des mutations dans d'autres hôtels afin de briser la force collective syndicale.

Les travailleurs-euses et leur syndicat CGT-HPE, la filiale parisienne de l'affiliée de l'UITA FCDS-CGT, dénoncent l'inégalité de traitement pour les salarié-e-s de la sous-traitance qui ne bénéficient pas du même statut social que les salarié-e-s embauché-e-s directement par l'hôtel (salaires plus élevés, indemnité nourriture, intéressement, participation, primes diverses, etc.).

« Cette situation de dumping social est inacceptable et comme aucune discussion n'est possible avec STN, les grévistes de l'Ibis Batignolles demandent à être employé-e-s directement par l'Ibis Batignolles », précise le syndicaliste de la CGT-HPE, Claude Levy. Le personnel d'étage réclame aussi le retrait de la réforme du gouvernement Macron sur les retraites.