UITA / Nouvelles de l'UITA sur les Femmes au travail

La CSC-Alimentation & Services est LE syndicat représentatif du travail domestique en Belgique

En tant que responsable du secteur des travailleurs domestiques, la CSC-Alimentation & Services a toujours eu à cœur de défendre les intérêts de ces travailleurs. Grâce à son implication pour les travailleurs domestiques et ceux des titres-services, la CSC-Alimentation & Services a vu son nombre d'affiliés augmenter sensiblement dans ces secteurs !

Comme actions marquantes destinées à améliorer leur statut (les domestiques n'ont actuellement toujours pas les mêmes droits que les autres travailleurs, notamment en matière de sécurité sociale !), épinglons entre autres :
 La participation à la grande manifestation de 1982 pour exiger une meilleure législation sociale;
 L'implication active dans la campagne organisée par Wereldsolidariteit auprès de l'opinion publique et du politique sur le statut du personnel international de maison;
 L'intégration de ces travailleurs dans une Commission paritaire qui fonctionne, ce qui leur a permis de bénéficier d'une série d'avantages;
 La mise en place d'une collaboration avec un organisme chargé d'étudier entre autres les perspectives pour améliorer le statut des travailleurs domestiques et leurs besoins en formation.

La CSC-Alimentation & Services compte beaucoup sur l'adoption, par l'organisation internationale du travail, d'une convention sur le travail domestique pour faire évoluer le statut en Belgique.

Parallèlement, la CSC-Alimentation & Services suit également le secteur des titres-services. Ici, l'histoire est tout autre : En 2001, le gouvernement fédéral décide de mettre en place les titres-services. Objectif : favoriser l'emploi dans le cadre des services de proximité; combattre le travail au noir; assurer la professionnalisation des travailleurs (peu qualifiés, femmes, …) et satisfaire les besoins, non encore rencontrés, aux personnes. Le nouveau système voit le jour en janvier 2004. Le principe en est simple : en échange de titres-services (sorte de chèque à se procurer auprès d'une société agréée), les utilisateurs (uniquement des particuliers) peuvent bénéficier de certains services d'aide ménagère : nettoyage du domicile y compris les vitres, lessive, repassage; petits travaux de couture et préparation de repas; faire des courses ménagères, du transport accompagné de personnes à mobilité réduite et du repassage y compris le raccommodage du linge à repasser. Ces services sont offerts par des entreprises agréées à cet effet et les travailleurs de ces entreprises jouissent d'un statut social tout à fait correct.
Le coût intéressant (le prix d'un titre-services ne représente pas le coût réel de la prestation et il est en outre déductible pour les impôts) et l'évolution de la société (l'organisation du travail, le nombre croissant de foyers où les deux parents travaillent, l'augmentation du nombre de personnes âgées,…) ont fait que le système connaît un succès croissant.

Même si on ne peut pas au stade actuel faire coïncider complètement les deux systèmes (les domestiques et les travailleurs des titres-services ne remplissent pas exactement le même rôle auprès des familles/ménages qu'ils aident), les titres-services peuvent peut-être servir de source d'inspiration pour obtenir un statut décent pour les travailleurs domestiques.

Grâce à son implication pour les travailleurs domestiques et ceux des titres-services, la CSC-Alimentation & Services a vu son nombre d'affiliés augmenter sensiblement dans ces secteurs