Home

Le dirigeant syndical ivoirien est toujours détenu dans de conditions difficiles – Agissez maintenant!

12 July 2011 Urgent Action
Version imprimable

Basile Mahan Gahé, secrétaire général de la centrale syndicale nationale Dignité (dont le secteur alimentation et hôtellerie est affilié à l’UITA) a été transféré de Abidjan dans une prison à Boundiali, où il ne recevrait qu’un repas par jour. Le dirigeant syndical a été enlevé de force de son domicile à Abidjan le 26 avril et détenu sans inculpation.

Amnesty International a reçu des informations crédibles indiquant que cet homme a été soumis à des actes de tortures, en particulier dans les jours qui ont suivi son arrestation.

Le 2 juin, il a reçu la visite d’une mission de l’OIT dont faisaient partie, Mody Guiro, le président régional de la Confédération syndicale internationale (CSI) en Afrique, ainsi que le vice-président de la CSI. Pour cette visite, Gahé a été transféré de sa cellule du poste de police à l’hôtel Pergola (transformé en centre de détention). Une fois la visite terminée, le procureur a porté des accusations – Gahé aurait pris part à une sédition et à des actions armées contre l’Etat – et le 9 juillet, il l’a fait transférer dans un emplacement isolé dans le nord-est.

Le président ivoirien Alassane Ouattara a, maintes fois, fait appel à la réconciliation nationale – mais aujourd’hui encore, le dirigeant syndical est détenu illégalement sous de fausses accusations. Toutes les organisations syndicales de la Côte d’Ivoire, ainsi que d’autres organisations nationales et internationales ont demandé sa libération. Amnesty International le considère comme un prisonnier risquant la torture.

Agissez maintenant! - Cliquez ici pour faire parvenir un message au président Ouattara (avec des copies aux ambassades ivoiriennes en France et en Belgique) demandant la libération immédiate et inconditionnelle de Basile Mahan Gahé.

Nous vous invitons également à envoyer des copies de votre message à la représentation diplomatique de la Côte d’Ivoire dans votre pays ainsi qu’aux ministères de l’Intérieur et de la Justice de la Côte d’Ivoire.

Ministre de l’Intérieur
Hamed Bakayoko
Ministère de l’Intérieur
Abidjan
Côte d’Ivoire
Fax: +225 20 32 32 27

Ministre de la Justice
Me Jeannot Kouadio Ahoussou
Ministère de la Justice
Abidjan
Côte d’Ivoire
Fax: +225 20 21 85 10