Home

Les salarié-e-s de Froneri en Italie amènent leur lutte jusqu’au siège de Nestlé en Suisse

4 December 2017 News
Version imprimable

Le 29 novembre, une délégation de 50 salarié-e-s du producteur de crème glacée Froneri ainsi que leurs représentant-e-s syndicaux-ales des organisations FLAI-CGIL et UILA-UIL ont fait le voyage depuis Parme en Italie pour lutter contre la fermeture de leur usine de crème glacée jusque chez Nestlé, en Suisse.   NestleFroneriVevey

Ils ont été accueillis par une délégation du syndicat suisse UNIA, composée de salarié-e-s de Nestlé. Un représentant du syndicat allemand NGG ainsi que Sue Longley, la Secrétaire générale de l’UITA, étaient également présents pour témoigner leur soutien.

Les salarié-e-s de Froneri et leurs soutiens se sont rassemblés devant le siège de Nestlé, où ils ont été accueillis par des représentants de l’entreprise. Une délégation composée de représentant-e-s de l’UITA, de la FLAI, de l’UILA, UNIA et du NGG a été invitée à rencontrer la direction de Nestlé.

Les représentant-e-s syndicaux-ales italien-ne-s ont décrit le comportement indéfendable de la direction de Froneri, qui refuse de négocier, d’envisager des solutions de rechange et de travailler avec les syndicats et les représentant-e-s de l’État qui proposaient des solutions. Pendant ce temps, les salarié-e-s à Parme ont réaffirmé leur détermination à se battre pour éviter les licenciements et la fermeture de l’usine.

NestleFroneriVevey2