Home

Soutien international aux salarié-e-s grévistes d’un sous-traitant de l’hôtel Holiday Inn de Clichy, France

25 January 2018 News
Version imprimable

Les employé-e-s qui nettoient les chambres, lavent la vaisselle et  qui effectuent d’autres tâches peu rémunérées en sous-traitance à l’hôtel quatre étoiles Holiday Inn de Clichy, France, sont en grève depuis le 19 octobre de l’an dernier. Le 20 janvier, elles et ils ont porté leur combat à Genève et fait valoir leurs revendications auprès du groupe hôtelier Intercontinental (IHG), propriétaire de la marque Holiday Inn. Une délégation de grévistes, accompagnée de représentant-e-s de la CGT-HPE, affiliée à l’UITA, ont organisé un rassemblement devant l’hôtel Intercontinental de Genève, avec le soutien du secrétariat de l’UITA et d’UNIA, l’affiliée suisse de l’UITA, pour dénoncer les conditions de travail brutales imposées par le sous-traitant Héméra et transmettre une lettre à la direction de l’Intercontinental.

soustraitance1

Les grévistes demandent à être employé-e-s directement par Holiday Inn, un salaire horaire et des heures de travail clairement définies, le droit d’élire des représentant-e-s syndicaux-ales, et la fin du salaire au rendement et des heures supplémentaires impayées, entre autres revendications. Dans le cadre de leur lutte, les grévistes ont déjà manifesté à Paris, Barcelone et Bruxelles.