Home

« Un seul emploi devrait suffire ! » : les employé-e-s de Marriott en grève dans plusieurs villes des États-Unis

8 October 2018 News
Version imprimable

Plus de 1500 membres de UNITE HERE ont entamé une grève de durée indéterminée le 3 octobre dans 7 hôtels de la marque Marriott à Boston, États-Unis, en soutien de leur demande pour des emplois sûrs et qui permettent d’en vivre. Le jour suivant, des employé-e-s d’hôtels Marriott de San Francisco et de San José, Californie, les ont rejoints, portant à 4000 le nombre total de grévistes. En dépit de négociations prolongées, aucun accord n’a pu aboutir sur les demandes du syndicat, à savoir un salaire décent, la sécurité de l’emploi et une meilleure protection contre le harcèlement sexuel subi par les travailleurs-euses de l’hôtellerie.

Les membres de UNITE HERE se préparent à la grève dans d’autres villes après un vote très largement majoritaire des membres en faveur de la grève dans le cas où les négociations échouaient.

Marriott, avec plus de 6500 hôtels dans le monde et l’ouverture quotidienne de nouveaux établissements, est le plus grand groupe hôtelier mondial et constitue ainsi une référence quant aux normes de l’industrie. L’UITA a créé un nouveau site web – workersofmarriott.org – pour suivre le respect par Marriott des normes internationales en matière de droits humains, dont le droit fondamental de tous-tes ses employé-e-s à former ou adhérer à un syndicat et à négocier collectivement leurs modalités et conditions de travail.

http://www.iuf.org/w/sites/default/files/MarriottBoston2.jpg

Les travailleurs-euses de Marriott disent « Un seul emploi devrait suffire ! » à Boston...

http://www.iuf.org/w/sites/default/files/MarriottBoston2.jpg

à San Francisco...

MarriottSanJose

et à San José, Californie.