Home

Des syndicats de Cargill du monde entier demandent que les violations des droits cessent chez Cargill Turquie

21 March 2019 News
Version imprimable

Vingt-quatre syndicats représentant les travailleurs-euses de Cargill dans 15 pays, d’Australie, des États-Unis, d’Indonésie, de Russie et de plusieurs pays européens ont conjointement et publiquement appelé la société à mettre fin aux violations des droits en Turquie, où des travailleurs du site de Cargill à Bursa-Orhangazi ont été licenciés il y a près d’un an, uniquement pour avoir formé une section syndicale – un droit humain universellement reconnu.
 

Grâce aux actions de protestation constantes organisées par les travailleurs et leur syndicat, le conflit chez Cargill est devenu l’un des conflits du travail le plus connu en Turquie.   

La LETTRE OUVERTE (en anglais) signée par les affiliées de l’UITA appelle Cargill à prendre en compte et à résoudre les violations des droits syndicaux en Turquie au moyen de discussions directes avec l’UITA. Cargill n’a pas donné suite à cette initiative, ni aux communications précédentes de l’UITA.

 

La société nous entendra-t-elle ? – et changera-t-elle de cap ?