Home

Cambodge : la présidente du syndicat d’un hôtel casino suspendue dans une tentative de saper le droit de négociation collective

26 September 2019 News
Version imprimable

La direction du Naga World Hotel Casino de Phnom Penh a suspendu le président du syndicat et intensifie ses attaques contre le syndicat et le droit de négociation salariale. En mai 2019, le Syndicat des employés khmers de Naga Hotel a lancé une campagne pour le droit à la négociation salariale après presque deux décennies de lutte pour une reconnaissance officielle et le droit de négociation collective, et subit aujourd’hui les attaques de la direction alors qu’il tente pour la première fois une négociation collective des salaires.

La présidente du syndicat, Chhim Sithar, qui est également membre du Comité régional des jeunes de l’UITA pour la région Asie-Pacifique et du Comité des femmes de l’UITA, a été suspendue le 20 septembre pour violation présumée des règles de l’entreprise, alors qu’elle ne faisait qu’aider une syndicaliste qui se faisait rudoyer par la sécurité parce qu’elle avait dans son sac un t-shirt du syndicat portant un message sur la négociation salariale.

Alors que le syndicat se prépare à mener une action de grève pour protester contre l’attaque contre le président du syndicat, l’organisation régionale Asie-Pacifique de l’UITA mobilise ses affiliées dans la région.

 

Les membres du syndicat se mobilisent pour faire valoir leurs revendications en faveur du droit de négociation salariale et le retrait de la suspension de la présidente du syndicat.