Home

En Afrique de l’Ouest, les syndicats utilisent l’initiative en faveur du personnel d’étage pour mettre fin au harcèlement sexuel

15 June 2016 News
Printer-friendly version

GlobalWeekofActionGuineabigLes affiliées de l’UITA des pays francophones d’Afrique de l’Ouest ont organisé plusieurs ateliers, dans le cadre la 2ème Semaine mondiale d’action, portant sur les conditions de travail très stressantes et dangereuses, à la fois pour les employés/es d’étage et les valets de chambre.

Le harcèlement sexuel a été le thème principal des activités organisées par les affiliées de l’UITA dans la sous-région, principalement par les syndicats de l’hôtellerie du Bénin (FESYNTRA-HTA), du Burkina Faso (SYNTETH), de la République de Guinée (FNAAEHT), de Côte d’Ivoire (CIAGAHCI-DIGNITÈ) et du Niger (SYNTHOBRA).

Les principales questions abordées lors des ateliers ont compris :

  • Les répercussions du harcèlement sexuel sur les victimes à tous les niveaux ;
  • Comment s’en protéger ;
  • Les responsabilités de l’employeur pour traiter et remédier au harcèlement sexuel ;
  • Les moyens de défense juridique ;
  • Les recours possibles des victimes et les mesures de protection des témoins et des victimes;
  • Les sanctions dans le cadre du droit pénal ;
  • Les conseils fournis aux participants/es sur les moyens de s’attaquer au problème, en commençant par les représentants/es syndicaux/ales, les employeurs et la justice, et sur la manière dont les collègues de travail peuvent soutenir les victimes.

GlobalWeekofActionBurkinaFaso