Home

Des employées d’étage espagnoles appellent le Parlement européen à agir pour mettre fin aux abus et à l’exploitation

31 October 2016 News
Printer-friendly version

SpanishhousekeepersatEuropeanParlamientS’exprimant devant les eurodéputés le 19 octobre, deux employées d’étage de l’hôtellerie, qui sont aussi déléguées syndicales, ont demandé que des mesures soient prises pour mettre fin aux conditions de travail épouvantables dans l’industrie hôtelière en Europe. Gladys Medina (CC.OO) et Carmen Casin (UGT) ont décrit l’insécurité permanente de l’emploi, le taux élevé de maladies et de blessures et le déclin des salaires lié à une externalisation massive, des charges de travail toujours plus lourdes et la déréglementation du marché du travail consécutive à la politique d’austérité.

Ces deux employées ont témoigné devant le Parlement européen à l’invitation de l’eurodéputée Paloma Lopez de la Gauche unie, Espagne, membre du Groupe confédéral de la Gauche unitaire européenne/Gauche verte nordique, qui avec d’autres députés ont adopté une déclaration écrite sur les conditions de travail du personnel de nettoyage des hôtels en Europe, appelant la Commission européenne à contrôler et à évaluer la situation de ces travailleurs/euses dans l’ensemble de l’UE, entre autres mesures.

AttachmentSize
Microsoft Office document icon FR.doc60.5 KB