Home

Appel urgent à la solidarité avec les travailleurs/euses Mondelez de Dunedin, Nouvelle-Zélande

2 March 2017 News
Printer-friendly version

Le 15 février 2017, près de 400 travailleurs/euses Mondelez de Dunedin, Nouvelle-Zélande et leur syndicat E Tu ont appris que l’usine historique Cadbury de leur localité serait fermée et la production transférée à d’autres sites. Mondelez est une société mue par des intérêts financiers à court terme et des mesures radicales de compression des coûts qui se traduisent par la destruction des emplois de qualité. Les travailleurs/euses de Mondelez n’ont connu que des cessions, fermetures d’usines, externalisations de la production et des restructurations permanentes qui font disparaître les emplois au sein des communautés.

Mais la lutte pour conserver l’usine de Dunedin est loin d’être terminée. E Tu, ses membres et la ville de Dunedin ont de toute urgence besoin de votre soutien et solidarité.

Merci d’envoyer vos messages de solidarité à Sarah Meyer (sarah.meyer@iuf.org) au secrétariat de l’UITA, qui les transmettra à E Tu. Les travailleurs/euses Cadbury de Mondelez et la ville de Dunedin doivent savoir qu’ils/elles ne sont pas seuls/es et qu’ils/elles font partie d’un effort international pour sauver les emplois de qualité (#savequalityjobs) chez Mondelez.